• Written by Super User
  • Thursday, 09 February 2017 10:16

Dossier à fournir par les stagiaires :

– Le CV
– Lettre de motivation

A envoyé à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. ou This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

DOMAINES DE STAGE

 

DETAILS OU INFORMATIONS CONCERNANTS LE STAGE

 

 

ENVIRONNEMENT

 

Le stagiaire aura à choisir une des options suivantes :

Option 1:

Période : JANVIER – DECEMBRE

Il s’agit d’un projet dont le thème est «  Ville de Lomé sans déchets plastiques (les poches d’eau) » que le stagiaire réalisera en collaboration avec des volontaires locaux.

I-             CONTEXTE ET JUSTIFICATION                   

La gestion des ordures ménagères surtout plastiques est une des problématiques que connaissent les pays en voie de développement. Au Togo, le problème est d’autant plus accentué que même Lomé, la capitale, n’est pas épargnée. Malgré les efforts de la municipalité à mettre à la disposition de chaque quartier un dépotoir intermédiaire et les associations de pré-collecte  à convoyer les déchets vers les dépotoirs intermédiaires, l’état d’insalubrité de la ville est vraiment remarquable : les objets plastiques qui circulent dans la rue, des déchets entassés dans un coin,… C’est pour éduquer la population à un changement de comportement que JMV-Togo initie ce projet « Ville de Lomé sans déchets plastiques.

En savoir plus sur la gestion des ordures ménagères à Lomé

II-            DESCRIPTION DU PROJET

1) Résumé du projet

Ce projet consiste à faire une campagne de sensibilisation contre la prolifération des ordures ménagères en général et des déchets plastiques en particulier.

2) Objectifs

    a) Objectif global

Ce projet vise à amener la population de Lomé à un changement de comportement vis-à-vis de l’environnement

    b) Objectifs spécifiques

– Sensibiliser la population de Lomé sur la gestion des ordures ménagères
– Préparer les bénéficiaires directs du sous projet à la sensibilisation de leurs parents et amis sur la gestion des déchets
– Développer auprès des bénéficiaires des actions individuelles de protection de l’environnement

3) Groupes cibles

– Les élèves et les enseignants
– Enfants, adolescents, femmes et hommes

4) Les tâches exécutées

– Réaliser un support de sensibilisation
– Rencontrer les groupes organisés et prendre un rendez-vous
– Sensibiliser et mobiliser les groupes organisés à l’esprit de protection de l’environnement

  5) Stratégie

Notre stratégie sera essentiellement basée sur la formation et l’information. L’approche privilégiée sera souple afin de s’adapter rapidement au groupe cible appelée à participer activement à la protection de son environnement.

6) Résultat attendu

La population de Lomé est sensibilisée et change de comportement vis-à-vis de l’environnement

III-           MOYENS

 

a)    Moyens humains

Les volontaires locaux et internationaux de JMV-Togo

  b) Moyens financiers :

A régler à Lomé

Suivant la convention de stage de la JMV-TOGO

c) Moyens matériels

Matériel mis à disposition:
– Balais
– Râteaux
– Paniers

Il est souhaitable que les volontaires venant de l’étranger apportent:
– Des affiches autos collantes sur l’environnement
– Des sacs poubelles, des gants, des cache-nez, etc.

Option 2

Période : JANVIER – DECEMBRE

Il s’agit pour le ou la stagiaire de réaliser les missions de la feuille de route ci-après :

      JUSTIFICATION

En Mai, Juin et Juillet 2009, la JMV-Togo a organisé dans le cadre d’un stage conventionné tripartite d’Elma une mission de renforcement de capacité des agriculteurs d’Assahoun-Fiagbé en la fabrication d’engrais organique à partir des déchets biodégradables.  La mission a connu la participation des agriculteurs et de toute la population. Ils ont suivi avec un grand intérêt la démonstration de la technique du compostage. Après le départ d’Elma, le bureau a fait le suivi de l’action. Le but est de conduire le processus jusqu’à terme (contrôle de l’humidité et de la décomposition des matières, récupération et stockage de l’engrais, utilisation de l’engrais sur des échantillons, etc.). A chaque séance de suivi, les agriculteurs étaient présents. Ils étaient curieux de voir le produit fini, content de voir croître le rendement de leur production et diminuer le coût qu’ils investissent dans l’achat d’engrais chimiques.
Nous comptons faire la même action dans d’autres villages car nous pensons qu’elle répond à un besoin réel des agriculteurs.

    Mission du stage

– Diagnostic de la gestion des déchets organiques dans milieu d’intervention
– Sensibilisation éducative de la population (voir option 1)
– Proposition et exemple de technique à la population sur la gestion des déchets quotidiens (Technique avec les matières fécales et les déchets organiques)

    Programme

Rendez-vous avec la Direction des Services Technique (DST)
Visite des dépotoirs et endroits où sont déversés les déchets (ordures ménagères et matières fécales) :
– Les dépotoirs intermédiaires autorisés
– Les dépotoirs sauvages
– La décharge finale
– Les ONG de pré collecte : comment elles fonctionnent
Rencontre avec les jardiniers/agriculteurs pour discuter de leur technique et leur proposer la technique de compostage
Proposition et démonstration de la technique dans un village. Les bénéficiaires seront les agriculteurs du village.

    Travail à faire

– Mise en place d’un système de traitement efficace et peu cher pour assainir et stabiliser les déchets organiques
– Définir les problèmes liés à la mauvaise gestion des matières fécales et des déchets organiques
– Proposer des solutions (la technique de compostage)

    Programme de la population

– Sensibilisation
– Visite aux villages (Missiwobé, Yométchin, Dzolo-Yopé) et discussion avec les agriculteurs et la population
– Proposition et démonstration de la technique de compostage
– Suivi et évaluation

Option 3:

Période : JANVIER – DECEMBRE

Le Programme Ecologie et Responsable (PER) est un projet d’éducation à l’environnement. A travers cette partie nous exposerons l’approche stratégique qui a poussé JMV-TOGO à mettre en place le PER, son but, et ses objectifs.

Approche Stratégique

L’analyse de notre environnement dans toute sa portée a révélé que nos comportements et nos habitudes portent un coup dur à notre environnement. Pourtant, cet état des choses peut être modifié, voire stoppé, avec une bonne information et une démarche faisant appel à la réflexion et à l’engagement de toutes les couches sociales. La meilleure méthode est de responsabiliser la jeunesse. En partie constituée d’élèves, elle sera très utile pour mettre en œuvre des plans d’actions dans l’avenir et pour forger les futures sociétés dans un souci environnemental.

Mission

Le Programme Ecologie et Responsable entend mettre en œuvre une «Communication pour un Changement de Comportement»  au niveau de la jeunesse afin de la conscientiser au plus tôt et de l’amener a voir la nécessité d’intérêt de sauvegarder notre environnement.

Objectifs Généraux

Le projet Ecologie et Responsable a pour objectifs essentiels :

  • D’informer, d’instruire et d’éduquer la jeunesse à reconnaître la valeur de l’environnement et à se sentir actrice de son changement;
  • De provoquer un changement de comportements qui deviendront des habitudes durables et saines;
  • De former des équipes vertes dans les écoles;
  • D’encourager le volontariat pour l’environnement et l’esprit de partage de connaissances;
  • De sensibiliser les populations sur l’utilité du milieu naturel;
  • D’exposer les dangers qui guettent notre environnement et les meilleures façons de les éviter;
  • De persuader le milieu scolaire de l’urgence d’une action en faveur de la terre;
  • De toucher toutes les couches de la population à travers les familles et les amis des élèves;
  • D’ouvrir l’esprit des élèves sur le monde et les défis nouveaux qui s’imposent a eux;
  • De faire de la carrière dans l’environnement une possibilité à explorer;

Notre prise de conscience du problème doit mobiliser chacun d’entre nous à réfléchir davantage et à apporter sa pierre pour bâtir un environnement sain et viable. Ainsi, en appelons-nous au dynamisme, à la détermination et par dessus tout au bon sens de tous pour soutenir ce projet afin que, de loin, puisse retentir l’appel : « Sauvons notre environnement en péril !»

Option 4

Période : JANVIER – DECEMBRE

Il s’agit pour le ou la stagiaire de réaliser :

          Une mise en place de pépinière :

Ce projet servira à préparer les pépinières à essences fertilisants et forestières avec les paysans des villages en vue de préparer les saisons de reboisement prochaines.

Le but de toutes ces actions est de promouvoir une conscience environnementale des populations en matière de protection de la nature et de reforestation.

Travail à faire :

–  Aménagement des parcelles

–  Installation des appâtâmes

–  Recherche de fumier

–  Remplissage des sachets

–  Mise en sachet des semences

–  Arrosage des plants en sachets

Option 6:

Période : JANVIER –  DECEMBRE

Selon un thème proposé par le stagiaire

 

GESTION DE L’EAU POTABLE EN MILIEU RURAL

 

Période : JANVIER –  DECEMBRE

L’eau est une ressource naturelle limitée, nécessaire à la vie, aux systèmes écologiques et essentielle au développement économique et social. Mais le problème ne se réduit pas à une simple question de quantité d’eau disponible que les hommes auraient à se partager dans un proche avenir. Il se pose aussi en termes d’approvisionnement en eau potable. Et là, il ne s’agit plus de faire de projections ni de parier sur l’avenir, mais de parler au présent. Il faut donc trouver des moyens ça et là pour rendre l’eau disponible consommable. Aujourd’hui, environ 1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable.

Chaque année, 2,5 millions de personnes meurent de maladies provoquées par l’insalubrité de l’eau. Chaque jour, ce sont 4500 enfants qui meurent pour avoir bu une eau qui n’était pas potable. Les hommes ne sont pas tous égaux devant cette ressource indispensable et ne peuvent pas – partout dans le monde – satisfaire à ces besoins pourtant fondamental.
L’accès à l’eau potable apparaît ainsi comme une priorité qui mobilise les états et les organisations internationales et nationales. En 2000, toute la Communauté Internationale s’est engagée, dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le Développement, à réduire de moitié, d’ici 2015 le pourcentage de personnes qui n’a pas accès à l’eau potable (Objectif 7.C).

Dans cette optique; des techniques sont développées un peu partout dont la méthode SODIS que l’association Jeunesse en Mouvement pour le Volontariat « JMV-TOGO » promet au Togo pour l’épanouissement des populations en situation vulnérable.

La méthode SODIS (la désinfection de l’eau par irradiation solaire) est une méthode simple et à faible coût pour améliorer la qualité microbiologique de l’eau potable. Elle ne requiert que des ressources locales et de l’énergie renouvelable (soleil).

La désinfection de l’eau par irradiation solaire (SODIS) est une méthode simple pour améliorer la qualité microbiologique de l’eau potable. Elle détruit les agents pathogènes générateurs de maladies diarrhéiques. Des bouteilles transparentes en plastique sont remplies d’eau contaminée et exposées en plein soleil pendant 6 heures. Lors de son exposition au soleil, les rayons solaires UV-A détruisent les agents pathogènes.

Mises à part les différentes techniques que nous connaissons comme la javellisation, la chloration et l’ébullition, nous avons aussi la méthode SODIS pour rendre l’eau saine.

SODIS est une méthode de désinfection solaire de l’eau qui améliore la qualité microbiologique de l’eau; par cette méthode, les bactéries, les virus, les levures, les moisissures et les protozoaires sont détruits.

Cette méthode consiste à:

  • Vérifier les conditions climatiques
  • Collecter les bouteilles PET; les laver soigneusement avec du savon et de l’eau
  • Choisir un réceptacle approprié sur lequel exposer les bouteilles comme par exemple la tôle
  • Remplir les bouteilles et les fermer hermétiquement
  • Exposer au soleil les bouteilles remplies sur la tôle pendant 6 heures en position couchée
  • Après 6 heures l’eau devient potable et prête à être consommée. 

Compétences du volontaire :

Tout volontaire stagiaire pouvant apporter une aide dans la réalisation de ce projet est le bienvenu

 

STAGE AU SEIN DU SIEGE DE LA JMV-TOGO

 

Période : JANVIER – DECEMBRE 

Le/la volontaire devra avoir une connaissance du milieu associatif international, savoir mener plusieurs projets de front, travailler en autonomie et être flexible.
Des connaissances en anglais, en informatique pour la recherche des futures volontaires et pour la bonne visibilité de la JMV-TOGO. Le candidat devra également posséder un grand sens de la communication pour motiver et gérer un groupe de volontaires, ainsi que des capacités rédactionnelles pour la recherche de subsides. De l’expérience en chantiers internationaux ou en volontariat constituent un plus mais pas obligatoire.
Nous offrons un travail en équipe en milieu associatif diversifiée et enrichissante dans une ambiance de travail jeune et dynamique.

Le travail consistera à :

 rechercher des fonds auprès des structures locales et internationales
– promouvoir le volontariat en milieu scolaire et extra scolaire ;
– développer des activités communautaires en milieu rural ;
– créer des projets novateurs en milieu rural moins favorisé ;
–  rechercher des fonds ;
–  faire un travail administratif et améliorer la visibilité de la JMV-TOGO à travers l’internet ;
– faire le suivi/évaluation des volontaires à moyen et à long terme,
– appuyer le Coordinateur des programmes à la consolidation des rapports d’activités en français et en anglais ;
– mettre en œuvre d’autres projets en milieu scolaire ou extra scolaire

 

ANIMATIONS SOCIO-EDUCATIVES

 

Option 1:

Période : SEPTEMBRE – JUILLET

– Animations socio-éducatives dans des jardins d’enfants ou crèches ;

– Animations socio-éducatives dans des orphelinats ;

– Animations socio-éducatives avec des enfants et adolescents sourds muets.

– Animations socio-éducatives avec les handicapés mentaux

Compétences du volontaire :

Pour une bonne réussite de ces projets, une qualification spécialisée comme celles  mentionnées ci-dessous sont recommandées :

– Psychologue

– Éducateur spécialisé

– Orthophoniste

– Assistants sociaux

– Sociologues

– Et autres (Il est possible à tout volontaire libre qui adore écouter et communiquer avec les enfants, de participer à ce projet)

Travail à faire :

·         Aider les éducateurs à encadrer les enfants lors des différentes activités.

·         Travailler avec les enfants dans les différents ateliers : modelage et fabrication d’objets divers ;  collage et dessin ; jeux, causerie, musique et danse ; contes et chants ;

·         Faire des activités culturelles et artistiques avec les enfants ;

·         Assister les enseignants dans le travail quotidien avec les enfants ;

·         Il est aussi possible d’élaborer un programme conjoint avec les enseignants.

Il est permis aux volontaires de présenter également les aspects culturels typiques à leur pays.

Option 2:

Période : JANVIER –  DECEMBRE

Les objectifs de stages:

– Découvrir l’environnement de l’association,

– Partager un mode de vie différent du mode occidental,

– Confronter ses représentations aux réalités d’un environnement professionnel étranger,

– Recueillir les informations permettant de comprendre comment se situe l’association dans son environnement professionnel, social, économique, juridique, politique, culturel…

– Découvrir l’environnement professionnel de « l’éducateur » au sein de l’association,

– Identifier les missions de « l’éducateur », repérer sa place et analyser son rôle dans l’association,

– Se confronter à des situations professionnelles,

– S’intégrer à une équipe,

– Repérer les types d’écrits professionnels en usage et les outils utilisés.

– Action en faveur de la promotion de la femme (alphabétisation, lutte contre la maltraitance des femmes) sensibilisation et prévention auprès de celles-ci;

– Action de sensibilisation et de prévention sur les droits de l’enfant (victimes de trafic, maltraités, enfants de rue, place de la jeune fille) et de santé (VIH, SIDA…)

Compétences du volontaire :

Pour une bonne réussite de ces projets, une qualification spécialisée comme celles  mentionnées ci-dessous sont recommandées :

– Psychologue

– Éducateur spécialisé

– Assistants sociaux

– Sociologues

– Et autres (Il est possible à tout volontaire libre qui adore donner les cours d’alphabétisation aux personnes âgées, écouter et communiquer avec les enfants, de participer à ce projet)

 

 

EDUCATION SCOLAIRE

 

Période : SEPTEMBRE –  JUIN

Le système scolaire au TOGO, d’une façon générale, est caractérisé par le manque de personnel enseignant et l’insuffisance de la formation pédagogique du personnel en place, l’insuffisance et la vétusté des infrastructures et des équipements, la pénurie de manuels scolaires/de matériels didactiques, la faiblesse de l’appui pédagogique et du système de gestion centralisé ont fait que les taux d’échec aux examens en ces dernières sont très élevés.

Assistance des professeurs des écoles primaires, collèges et lycées :

Compétences du volontaire :

Pour l’école primaire : un niveau BAC + 1 ou une formation spécialisée est nécessaire;

Pour le collège, un niveau BAC + 3 ou une formation à l’Ecole Normale;

Pour le lycée, un niveau BAC+4  ou une formation équivalente est requise.

Travail à faire :

Les volontaires placés dans des écoles, auront à assister les professeurs dans leurs tâches afin de s’imprégner du système éducatif du pays. Ainsi avec le concours de ces derniers, ils pourront organiser des cours d’appui conformément au programme en vigueur du pays.

Les volontaires interviendront dans les matières de leur compétence :

Français, Anglais, Allemand, Espagnol, Sports, Mathématiques et Sciences Physiques.

Promotion des activités culturelles (dessin, théâtre, lecture…)

Les volontaires sont invités à apporter tout document pouvant leur servir.

 

 

SANTE

 

Période : JANVIER – DECEMBRE

Assistance aux personnels de santé :

–       Offre de stage pour les élèves infirmiers des IFSI en milieu rural et urbain.

–       Rédaction, organisation, gestion et suivi de projets de projets de Sensibilisation sur la Sexualité Responsable et le VIH/SIDA.

–       Ce type de projet a pour objectif de couvrir l’insuffisance de personnel soignant.

Pour les spécialistes en santé qui veulent connaître les principales pathologies du pays, l’état d’urgence et acquérir des compétences en médecine tropicale, ce projet leur est fortement indiqué et Mme GNASSOUNOU Josée (infirmière et sage-femme d’Etat) est chargée de suivre les stagiaires une fois sur place.

Compétences du volontaire :

Une formation dans le domaine de la santé est nécessaire : sages femmes, infirmiers, élèves infirmières, laborantins, médecins…

Travail à faire :

– Assistance des malades et concours aux personnels soignants ;

– Etudier le rôle de l’infirmière dans un pays tropical ;

– Réaliser des techniques de soins en adaptant les connaissances théoriques à la pratique sous la direction d’un responsable de la santé ;

– Participer à des actions éducatives en collaboration avec le personnel de santé, le patient et sa famille ;

– Partage réciproque des savoirs.

– Soins infirmiers (consultation, injections, perfusions contrôle de TA…)

– Petite chirurgie
– Consultation post-natale et prénatale

– Accouchement

– Pansement… tout ce qui a trait à l’infirmerie.

Et vous découvrirez la pathologie des maladies tropicales…

Les contacts des stagiaires infirmiers que nous avons reçus l’été 2008:

BREGEON Noémie (IFSI-Nantes) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.    Tél: 06 88 07 16 19

MERCIER Agnès (Médecin-Dijon) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.     Tél :

GUDEFIN Vincent (Médecin-Dijon) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

DENTAN Charlotte (Médecin-Dijon) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.    Tél :06 99 19 35 21

EKMEKJIAN Anahid (IFSI-Valence)  This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.    Tél

Clémence (IFSI-Valence) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

MAISONNEUVE Elodie (IFSI-Valence) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.    Tél :06 30 13 50 76

Mathieu (IFSI-Limoges) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Romain (IFSI-limoges) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Contacts des stagiaires infirmières de l’été 2009:

Marie-Claude BRETON (infirmière-canadienne) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

MEKRAZ Clarisse (IFSI-Valence) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Elise (IFSI-Dijon) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Céline (IFSI-Dijon) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Marine (IFSI-Dijon) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

CUDET Florence (IFSI-Valence) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. Tél : 06 26 28 48 82

MOUYON Justine (IFSI-Valence) This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. Tél : 06 78 06 27 73

 

 

STAGE D’ART AFRICAIN

 

Période : JANVIER – DECEMBRE

Au Togo, comme dans de nombreux pays africains, l’artisanat doit être vu comme un moyen d’expression culturel et de partage de civilisations très anciennes. Ce stage permettra aux stagiaires de découvrir les savoir-faire artisanaux de ces peuples et ainsi de mieux comprendre les différences culturelles. Les volontaires seront initiés aux techniques du batik, de la confection de perles, de la percussion, de la danse africaine (plus précisément togolaise),….

Travail à faire :

  • Initiations au batik, à la sculpture sur bois et confection de pagne et tricot…
  • Stage échange de pratiques artistiques ;
  • Stage d’architecture ;
  • Maroquinerie
  • Stage de percussion et danse traditionnelle africaine ;
  • Stage en dessin pour décoration ;
  • Stage pour les spécialistes en graffitis avec les artistes locaux.
 

TOURISME SOLIDAIRE

 

 

 

Période : JANVIER – DECEMBRE

Create an account

Upcoming Events

Soutien Scolaire et Animation

Images
Missiwobé (Préfecture d'Agou)
to
Friday, 28 July 2017

Renovation d'une école

Images
Dzogbépimé (Préfecture de l'Avé)
to
Friday, 16 June 2017

Instants de volontaire!

ÊTES VOUS PRÊT POUR PARTIR?

Engagez vous sur un de nos projets maintenant

Association de solidarité internationale à but non lucratif enregistrée légalement sous le récépissé N° 0668/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA au Togo.

ADDRESS 
231 rue ADJREGO Tokoin-Gbossimé, Lomé
PHONE 
(00228) 90249623 / 97888889
EMAIL 
contactinfo@jemv.org

Follow us social networks